Des Booktubes pour libérer la parole et les visages

Elodie Darques, professeure documentaliste au Collège René Cassin de Wizernes nous dévoile un projet de booktubes qui fait partie de l’axe 2 des TraAM EMI 2021-2022.

Autrice : Elodie Darques - collège René Cassin (Wizernes)

Niveau : Classe de 3e
Professeurs impliqués : Professeure documentaliste et professeure de français

Objectifs :
Découvrir les booktubes et le plaisir de parler de ses lectures
Apprendre à écrire pour l'oral, à argumenter
Se libérer de la gêne lors d’une prise de parole en public, et redécouvrir leur vrai visage (sans
masque)
Apprendre à créer ses vidéos

Compétences du CRCN :
- Domaine 2 : communication et collaboration
Compétence 2.2 Partager et publier (niveau 1)
- Domaine 3 : création de contenu
Compétence 3.2 Développer des documents multimédia (niveau 3)

Compétences EMI :
Produire, communiquer, partager des informations. - S'engager dans un projet de création et publication sur papier ou en ligne utile à une communauté d'utilisateurs dans ou hors de l'établissement qui respecte droit et éthique de l'information

Liens avec les programmes :
Français // Agir sur le monde : Informer, s’informer, déformer ?
Savoir argumenter, donner son opinion

Démarche :
Comment donner envie aux élèves d’échanger sur leurs lectures de manière créative, tout en travaillant les compétences d’argumentation et d’oralité ?

Prérequis : avoir déjà réalisé une critique écrite « classique » d’un autre livre, et travaillé l’argumentation.

Le booktube offre aux élèves la liberté de se tromper, d’effacer, de monter, et donc les libère d’un poids présent lors d’un oral devant la classe. Ils peuvent aussi voir d’eux même ce qu’ils doivent travailler dans
leur prise de parole.
De plus, le format vidéo leur offre un espace de créativité unique, par le montage, les effets, mais aussi dans le choix du lieu de tournage, des musiques, etc. Ils peuvent utiliser leur téléphone, et pour certains, mettre en avant leurs compétences numériques, habituellement réservées aux réseaux sociaux et à leur vie personnelle, pour un travail scolaire.
Ainsi, même si pour une partie d’entre eux, l’idée de lire un livre et d’en rendre compte ne les emballent pas, la restitution booktube est vue comme ludique et donc motivante. De plus, une fois réalisée, ils prennent plaisir à montrer leur vidéo et à regarder celles des autres.

Bonus spécial Covid : nous avons eu la joie de les voir sans masque dans les vidéos.
Les séances s’étalent sur plusieurs semaines, pour leur laisser le temps de réfléchir et de réaliser leur
vidéo.

Déroulé :
Séance 1 : Choix d’un livre au CDI
Séance 2 : Présentation du projet
Explication et diffusion d’exemples de Booktube

Exemples de vidéo à diffuser aux élèves : https://docs.google.com/document/d/1FDRi-tgaQga3H7M37U0lWUFRTpzGYTY5/edit?usp=sharing&ouid=113241054138207103768&rtpof=true&sd=true

Explication des attentes, échanges autour des critères de réussite d’une bonne vidéo, possibilité de co-
créer la grille d’évaluation.

Séance 3 : Présentation d’outils pour les aider à réaliser leur vidéo
Rappel des conseils
J’ai choisi Youcut pour Android car nous avons des tablettes Android au CDI, ainsi que Windows Movie Maker si certains élèves souhaitent se filmer avec une webcam, et Pixabay pour les musiques libres de droit.

Séance 4 : Partage de leurs vidéos et évaluation
En classe, on regarde, on commente, on évalue, on discute lecture, et on publie en ligne pour ceux et celles qui le souhaitent.

Outils utilisés :
Tablettes Android à disposition au CDI ou téléphone personnel des élèves
Applications / logiciels conseillés : Youcut, Windows movie maker
Site conseillé pour les musiques libres de droits : Pixabay

Evaluation : Lors de la restitution des vidéos, à partir de la grille d’évaluation partagée avec les élèves.
Document élève et grille d’évaluation :
https://docs.google.com/document/d/1F6wHbinR594_GjhkP7f2HovNWVZv6Lat/edit?usp=sharing&ouid=113241054138207103768&rtpof=true&sd=true

Analyse réflexive sur la séance :
Pour le choix des livres, il peut être libre ou on peut préparer un réseau de lecture. Dans ce cas, je conseille de ne pas choisir un thème trop « lourd ».
Aujourd’hui, la majorité de nos élèves ont un téléphone avec une très bonne qualité vidéo. Cependant, il faut évidemment prévoir le matériel nécessaire en accès libre, voir même prêter, pour ceux qui ne seraient pas équipés. Dans cette classe, cela n’a concerné qu’un seul élève. Les élèves ont joué le jeu et apprécié l’exercice. Cependant, ils n’ont pas souhaité que leurs vidéos soient
publiées sur le site du collège, malgré leur qualité. Pour la prochaine fois, j’aimerai organiser cette séquence sous forme de concours pour les motiver à partager leur vidéo, et que les autres élèves puissent découvrir leur coup de cœur littéraire, faire une page spécifique sur le site du CDI et sur l’ENT via un blog pour qu’ils publient eux-mêmes leurs créations.
J’ai été agréablement surprise par leur créativité. J’ai aussi eu l’impression de découvrir certains élèves très réservés. La contrainte du format vidéo les oblige à sortir de leur zone de confort, et les motive à être original et à s’appliquer. Les mots qu’ils choisissent sont directement associés à leur image, ce n’est pas qu’une copie parmi d’autres... De plus, ce format leur permet de laisser libre court à leurs envies, sans pressions. En effet, ils peuvent faire plusieurs prises puis couper et ne choisir que les meilleures.