Création d’affiches pour un défi ecosystem / Recyclum

Hélène Limat, professeure coordonnatrice de l’ULIS au collège République à Calais, présente la création d’affiches pour collecter des téléphones portables usagés au sein du collège, action impulsée dans la participation des élèves à besoins éducatifs particuliers au défi écosystem qui fait partie de l’axe 1 des TraAM EMI 2021-2022.

Autrice : Hélène Limat - collège République (Calais)

Niveau : 13 élèves d’ULIS TFC (Troubles de fonctions cognitives), soit 4 élèves de 6e, 5 élèves de 5e, 3 élèves de 4e et 1 élève de 6e avec 4 élèves de 6e d’ULIS TFC du collège Jean Jaurès à Calais

Professeurs impliqués : Hélène Limat, coordonnatrice de l’ULIS, Elisabeth Goubel, coordonnatrice de l’ULIS du collège Jean Jaurès


Problématique : Comment mobilier la créativité des élèves à besoins particuliers dans une démarche concrète et ludique de sensibilisation au développement durable et à l’économie circulaire ?

Objectifs :
- de faire prendre conscience aux élèves du cheminement d’un appareil électrique de sa composition à son recyclage : sont proposés différentes thématiques comme par exemple sensibiliser comprendre créer communiquer et récolter.
- surtout de faire travailler les élèves en coopération en leur laissant carte blanche sur le choix des appareils qu’il souhaitait étudier : ils ont décidé de choisir le téléphone portable.
- de développer leurs compétences de communication.
- de s’inscrire dans le Parcours Citoyen (solidarité avec des écoles en Afrique)

Compétences du CRCN
Domaine 1 : Information & Données
1.2 Gérer des données (Niveau 2 : Sauvegarder des fichiers dans un l’ordinateur utilisé, et dans un espace de stockage partagé et sécurisé, afin de pouvoir les réutiliser)
Domaine 3 : Création de contenus
3.1 Développer des documents visuels et sonores (Niveau 1 : Produire ou numériser une image ou un son)
3.3 Adapter les documents à leur finalité (Niveau 2 : Connaître et respecter les règles élémentaires du droit d’auteur, du droit à l’image et du droit à al protection des données personnelles)
Domaine 4 : Protection & Sécurité
4.3 Protéger la santé, le bien-être et l’environnement (Niveau 2 Être conscient que l’utilisation des technologies numériques peut avoir un impact sur l’environnement pour adopter des comportements simples pour économiser de l’énergie et des ressources)
Domaine 5 : Environnement numérique
5.2 Evoluer dans un environnement numérique (Niveau 2 : Retrouver des ressources et des contenus dans un environnement numérique)

Compétences EMI – Cycle 4
Produire, communiquer, partager des informations
S’engager dans un projet de création et publication sur papier ou en ligne utile à une communauté d’utilisateurs dans ou hors de l’établissement qui respecte droit et éthique de l’information

Liens avec les programmes
SCCC – Cycle 3/Cycle 4
Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre
2.2. Coopérer et réaliser des projets
2.4. Mobiliser des outils numériques pour apprendre, échanger, communiquer
Domaine 3 : La formation de la personne et du citoyen
3.3. Exercer son esprit critique, faire preuve de réflexion et de discernement

Outils de production : LibreOffice Draw, Photofiltre

Description détaillée :
Le défi écosystème (https://www.ledefi.eco) est un projet proposé en partenariat avec Electriciens sans frontières qui associe les élèves à une réflexion sur l’usage et le devenir des appareils électriques en leur proposant des défis.
Chaque défi est validé sur le site sur lequel nous nous sommes inscrits. C’est un projet national et au bout de 1000 défis validés une mission d’électricité sans frontières est lancée en Afrique. Cette année, deux missions ont déjà pu être lancées au Burkina Faso, au Togo et au Rwanda.
La participation à un défi proposé à distance en utilisant Internet, un outil devenu indispensable au quotidien, permet de développer les compétences numériques de nos élèves à besoins particuliers pour qui l’usage du numérique n’a toujours été pas si intuitive, preuve en a été l’épreuve du confinement de 2020 qui a révélé cette fracture numérique chez certains de ces élèves et de leur famille. L’école inclusive vise à assurer une scolarité de qualité aujourd’hui mais elle se projette également dans l’avenir en développant des compétences utiles pour le monde d’après chez les élèves à BEP, les compétences pour le XXIe siècle (proposées par l’OCDE, l’UNICEF et le Conseil de l’Europe). Aussi, au collège, la démarche de projets offre cet espace d’acquisition de compétences transversales. Ainsi chaque année, un projet de classe pour les élèves du dispositif ULIS est mis en œuvre par la professeure coordonnatrice.

Competences pour le 21e siecle.png

competences21e-romero-2016.jpeg

Sourceshttps://www.unicef.org/mena/reports/measuring-life-skills traduction en français dans le
Vademecum Educations aux médias – Mai 2022 : https://eduscol.education.fr/document/33370/download
Margarida ROMERO. Co-résolution code-créative de situations-problèmes au coeur des compétences du 21e siècle. Source : https://margaridaromero.me/2016/02/13/competences-du-21e-siecle/)

 

La créativité est l’une de ces compétences, définie par Divina Frau-Meigs comme « connotée à l’originalité dans les processus et à la résolution de problèmes, en lien avec l’agir. » ; « L’ordinateur devient l’interface de co-construction de la créativité et le support de nouvelles littératies » (ÉduNum Thématique N°15 – Novembre 2021 https://eduscol.education.fr/document/12712/download). Pour les élèves à BEP, le numérique, dans ses fonctionnalités de base, peut être un vecteur d’expression de leur créativité, compétence qui ne va pas de soi pour certains de ses élèves, selon le degré de leur trouble cognitif. L’accompagnement au numérique assez prégnant dans l’établissement dès la 6 e permet à ces élèves d’acquérir une certaine autonomie.

Déroulé :
Tous les lundis de 16 à 17h, les deux groupes se sont retrouvés pour relever des défis. Ils sont au nombre de 9.

  1. Comprendre, c’est protéger ;
  2. Transformer, c’est protéger ;
  3. Réparer, c’est protéger ;
  4. Donner, c’est protéger ;
  5. Collecter, c’est protéger ;
  6. Agir, c’est protéger ;
  7. Imaginer, c’est protéger ;
  8. S’engager, c’est protéger ;
  9. Partager, c’est protéger

Chaque élève a un livret papier avec des défis et a accès à des ressources qu’il peut imprimer sur le site du défi ecosystem. A chaque défi, les élèves ont dû télécharger des fiches sur le site et les enregistrer dans leur espace de stockage. Pour valider les défis, les élèves devaient se connecter sur le site web, répondre aux questions du défi et envoyer des photographies prouvant la réalisation du défi. Cette démarche les place dans la co-résolution de problèmes.
A travers ces différents défis, ils ont pu voir notamment comment est fabriqué un téléphone portable, les matériaux dont les métaux rares ou terres rares qui le composent, d’où viennent ces matériaux, comment ils sont extraits et tout le circuit de transport des éléments qui a un fort impact environnemental en émissions de gaz à effet de serre produites et en production de pollution.
Ils utilisent le site recyclum (http://www.recylum.com/assets/Espace-point-de-collecte/espacePDCoutilscom.htm) pour approfondir leur réflexion.
Les élèves ont décidé de mener une action de collecte de téléphones usagers. Pour ce faire, ils ont décidé d’utiliser l’affichage et la création de flyers comme moyen de sensibilisation et de communication auprès de la communauté scolaire. Ils ont travaillé en petits groupes où chacun a défini son rôle : rechercher les images, faire la saisie du texte, scanner les dessins, faire la mise en forme finale. Certains ont donc réalisé des dessins et d’autres avaient besoin de chercher des photographies sur Internet. Cela a été l’occasion de travailler sur la notion d’images libres de droit et ils ont cherché leurs images essentiellement sur Pixabay et dans Google images en ajoutant les mots-clés « libre de droit ».
Ils ont ensuite utilisé le logiciel Photofiltre pour modifier leurs dessins scannés et enfin le logiciel Draw de la suite LibreOffice pour concevoir les titres des affiches. Dans le temps imparti, il était difficile de leur faire réaliser les affiches entièrement numériquement pour un format A3, ce qui était prévu au départ.

Les élèves souhaitaient aussi utiliser le média radio ou faire un spot publicitaire sous forme de petit film diffusé sur YouTube mais faute de temps nous n’avons pas pu le faire.
Le dernier défi est la mise en œuvre d’un objet artistique. Pour cela les élèves ont décidé de fabriquer des téléphones et un robot collecteur de téléphones à partir uniquement de matériaux usagés (canettes, cartons, capsules de café, bouchons, etc.)
Notre dernier objectif est de rencontrer en visioconférence un technicien d’électricien sans frontières qui sera parti en mission en Afrique grâce à nos défis.

Évaluation : Le projet du défi « Recyclons » est un projet quasi clé en main qui facilite grandement son utilisation en cours. Les supports sont variés et clairs, et très adaptés au public d’élèves en situation de handicap. Un bilan sera établi sur la collaboration entre les deux établissements.

Production finale : des affiches informatives

Affiche 1.jpg

Affiche 2.jpg

Affiches 3.jpg


Analyse réflexive sur la séquence :
La collaboration inter-établissements a été très fructueuse. Les élèves ont apprécié de pouvoir travailler en groupe et d’être les décideurs du projet. Ils ont aimé surtout fabriquer des affiches et créer leurs objets artistiques. Le point que nous pourrions améliorer est sans conteste la communication. Nous aurions aimé pouvoir utiliser davantage l’interface de l’ENT du collège et nous pensons que nous n’avons pas assez impliqué les parents. Les affiches ont finalement été peu lues par les élèves du collège. Nous avons récolté environ 25 téléphones dont 18 proviennent des professeurs du collège.