Liberté d’expression et les réseaux sociaux – Capsule Webradio

Blandine Tardieu, professeure documentaliste au Collège République à Calais nous présente un projet, valorisé dans le cadre des TRaAM ÉMI 2020-2021.

Mots-clés : liberté d’expression / réseaux sociaux / médias / oral 

Contexte général : au collège République, lors de la pause méridienne du mardi (12h-12h50), des élèves volontaires de 5e et 3e alimentent les deux médias de l’établissement : un webzine et une webradio. La webradio s’inscrit dans un projet départemental WR62, la radio des collégiens du Pas-de-Calais.

Les collégiens participant à ce projet réalisent trois capsules radio selon les thématiques de leur choix à destination de tous les autres collégiens du département.

 

Contexte particulier :

  • L’intérêt des élèves de l’atelier s’articule, de manière prépondérante, autour des jeux vidéos, des animes, des mangas, de certains réseaux sociaux.
  • Le sujet choisi pour la première capsule de la saison 3 de WR62 s’intitulait “L’utilisation des réseaux sociaux par les adolescents”, ceux utilisés par ces élèves en précisant pour quels usages ainsi que l’impact du confinement de l’année scolaire dernière sur ces pratiques. La deuxième capsule s’inscrit comme une suite de la précédente. Le confinement ayant donné encore plus de place aux réseaux sociaux, les élèves souhaitaient réfléchir davantage à leurs pratiques.
  • Suite à l’assassinat de l’enseignant d’Histoire-Géographie-EMC, Samuel Paty, des actions autour des valeurs de la République et de la laïcité sont le fil rouge de l’année en direction de tous les élèves et dans toutes les disciplines au collège. Interroger la question de la liberté d’expression dans l’usage du numérique et plus particulièrement des réseaux sociaux est paru évident dans ce contexte avec un petit groupe d’élèves de l’atelier.

 

Objectifs : 

  • Réfléchir aux droits et aux devoirs des internautes ;
  • Aborder la définition de la liberté d’expression ;
  • S’informer sur un sujet d’actualité : l’assassinat de Samuel Paty, et comprendre la chronologie des faits ;
  • Exercer son esprit critique.

 

Compétences en jeu :

Compétence du CRCN

4.2. Protéger les données personnelles et la vie privée. La collecte des données personnelles et la loi Informatique et libertés.

Niveau 4 : Mettre en œuvre des stratégies de protection de sa vie privée et de ses données personnelles et respecter celles des autres

Compétence du SCCC :

Domaine 2 – Outils numériques pour échanger et communiquer

Comprendre la différence entre sphère publique et privée

Compétences EMI :

- Pouvoir se référer aux règles de base du droit d’expression et de publication en particulier sur les réseaux

- S’initier à la déontologie des journalistes

Parcours Citoyen de l’élève

 

Pré-requis : connaître les usages numériques des réseaux sociaux.

Modalités pédagogiques : en présentiel

Élèves impliqués : 4 élèves volontaires, un élève de niveau 5e et trois élèves de niveau 3e

Professeur impliqué : professeur documentaliste

 

Déroulement :

1ère séance : Conférence de rédaction

  • Étape 1 : décider du sujet de la capsule webradio ;
  • Étape 2 : réaliser un remue-méninge pour dégager les différents sous-sujets à aborder ;
  • Étape 3 : choisir les formats et genres radiophoniques en fonction du thème choisi par l’ensemble des rédacteurs ;
  • Étape 4 : attribuer chaque sous-sujet à des élèves ou groupe d’élèves.

ETAPE 1 : donner une suite à la capsule précédente sur l’usage des réseaux sociaux est apparu tout de suite évident. En réalisant le débriefing sur cette dernière avec les élèves de l’atelier, ont émergé les questions de l’anonymat, de la virtualité et de l’impression d’une liberté totale sur les réseaux sociaux. L’interrogation “Peut-on vraiment dire tout ce que l’on veut sur Internet ?” a été le point de départ de la problématique définitive de « Liberté d’expression et réseaux sociaux ».

ETAPE 2 : pour construire le contenu de la capsule, le recours à un remue-méninge en forme de carte mentale est la méthode quasiment toujours utilisée. Voici le résultat de la réflexion du groupe d’élèves :

Image : Carte mentale liberté expression RS

ETAPE 3 : le genre retenu par tous a été la chronique parce que c’est ce qui se prêtait le mieux au sujet.

ETAPE 4 : les élèves ont opté eux-mêmes pour ce qu’ils avaient le plus envie de traiter.

 

2ème séance : Construction du contenu

  • Étape 1 : recherches d’informations pour préparer le sujet ;
  • Étape 2 : sélection d’informations, prise de notes, synthèse des informations trouvées.
  • Étape 3 : choisir les formats et genres radiophoniques en fonction du thème choisi par l’ensemble des rédacteurs ;
  • Étape 4 : attribuer chaque sous-sujet à des élèves ou groupe d’élèves.

ETAPE 1 : Chaque élève recherche de manière autonome des informations concernant le sous-sujet qu’il a choisi afin de mieux en appréhender tous les contours.

ETAPE 2 : Chacun d’entre eux réalise un document Open Office Writer dans lequel il note les informations qu’il a retenu dans les différents sites consultés, il collecte les adresses URL correspondantes aux informations trouvées et il rédige une synthèse de ce qu’il a sélectionné.

En fin de séance, le professeur documentaliste rassemble les synthèses de chaque groupe afin de préparer la séance suivante.

 

3ème séance : Premier jet d’écriture

  • Étape 1 : organiser le texte de la capsule ;
  • Étape 2 : rechercher des informations.

ETAPE 1 : Un premier texte est constitué avec les synthèses réalisées par chaque élève. Une lecture collective en est faite. Une hiérarchisation des informations est établie afin de proposer un discours cohérent. Cette étape permet de constater les déséquilibres ou les manques dans les informations apportées.

ETAPE 2 : De nouvelles recherches documentaires permettent de préciser ou d’enrichir une idée avancée dans le premier jet, d’ajouter une nouvelle idée nécessaire à la compréhension de l’ensemble de la chronique, ou un exemple plus précis pour illustrer un propos.

 

4ème séance : Enregistrement de la capsule

  • Étape 1 : lecture du texte définitif ;
  • Étape 2 : répartition de la parole ;
  • Étape 3 : entraînement à voix haute ;
  • Étape 4 : prise de voix.

ETAPE 1 : Le texte de la chronique est lu par les élèves afin qu’ils vérifient les enchaînements et la fluidité des constructions de phrase.

ETAPE 2 : Après une première prise de connaissance collective du texte, les élèves se répartissent la parole de manière cohérente afin de donner du rythme à la chronique.

ETAPE 3 : Le texte définitif est lu plusieurs fois à voix haute en donnant le ton, le rythme, le volume le plus juste. Cela permet à chacun d’être plus à l’aise avec les paragraphes qui le concerne.

ETAPE 4 : La prise de voix se réalise comme si les élèves participaient à une émission de radio en direct, c’est-à-dire en réalisant le moins d’arrêts d’enregistrement. Les élèves sont répartis en demi-cercle pour faciliter la circulation de l’enregistreur numérique d’un orateur à l’autre. Pour éviter tous bruits de feuilles, le texte est projeté au tableau, un élève de l’atelier ne participant à cette capsule a pour rôle de faire défiler le texte à l’écran, comme un prompteur. Toutefois plusieurs prises sont effectuées. Des blancs sont ménagés pour faciliter le montage.

 

Capsule en ligne :

 

Analyse réflexive sur l’activité :

  • Trois élèves sur quatre participent depuis la deuxième année à la Webradio donc ils sont habitués aux étapes de construction d’une capsule.
  • De la carte mentale de départ à la capsule finale, des modifications sont opérées car à travers leurs recherches d’informations, les élèves sont amenés à revoir ce qu’ils veulent vraiment faire passer dans leur message aux autres collégiens. Ainsi, l’exemple lié à un fait d’actualité récent, l’assassinat de Samuel Paty, est venu éclairer leur chronique. Tous n’avaient pas forcément compris le rôle des réseaux sociaux dans cet événement.
  • Ce qui est compliqué à gérer c’est le temps imparti pour la capsule, 3 minutes, jingle compris. Certaines idées ont été écartées et d’autres ont été juste évoquées. Il faut souvent faire des coupures dans le texte.
  • Le planning du projet WR62 la radio des collégiens du Pas-de-Calais contraint à produire une capsule entre deux périodes de vacances, à raison de 50 minutes par semaine pour l’atelier, le temps est compté. Le résultat de la chronique s’en ressent car les voix des élèves ne sont assez bien maîtrisées, l’auditeur entend qu’ils lisent leur texte alors qu’ils devraient le connaître et rendre l’écoute plus agréable.
  • Voici quelques éléments de conseils apportés par Cécile Mohr (chargée de mission à l'EMI - CLEMI Lille Communication et Médias numériques), l'une des trois personnes en charge du projet WR62 qui se répartissent le suivi des établissements participants : "Le petit trio d'élèves fonctionne bien entre eux même si ça reste très écrit. Puisque ce sont les mêmes élèves, ça peut être intéressant de travailler vraiment avec eux sur l'oral, de les "lâcher" un peu, qu'ils trouvent un ton plus spontané."
  • Le biais de la réalisation d'une capsule Webradio me semble un bon moyen pour les élèves de pratiquer une certaine forme de citoyenneté et de développer un esprit critique. Certains élèves volontaires ont des difficultés scolaires mais ils ont acquis la compétence d'avoir une distance critique face à la multiplicité d'informations reçues sur tous supports et par toutes sortes de sources.



Support interactif :